134




En 2008, nous sommes partis en couple d’Angoulême avec nos deux ânes Kânon et Mandrin. Objectif : Santiago ... Ce fut Puente La Reina ... Problème de tendinite pour Kânon et Jeanne ! Nous avons repris le chemin deux mois plus tard avec nos sacs à dos et nous sommes arrivés enchantés à Santiago ! Pendant 12 ans, on a parcouru, soit à deux, soit à quatre, des milliers de km sur les chemins de Compostelle en Espagne et France, ainsi que sur le Chemin du Mont Saint Michel, plus confidentiel, superbe.  Nous avons également assuré des services d'hospitaliers bénévoles à Revel et Zamora. Des dizaines de rencontres riches ! Deux fois, nous avons croisé Jean Pierre, pèlerin et hospitalier ... Un passionné passionnant ! Un problème au genou de Jeanne met fin à l’aventure à quatre en 2019. Jean est parti seul en mars 2019 sur le Camino Francés ... Pas pareil, a-t-il dit ! On forme un team qui fonctionne très bien ... La période du confinement nous a permis de mettre sur pied un projet : permettre à ceux qui le souhaitent de randonner avec nos ânes à la demi-journée, journée , ou même sur deux jours. Transmettre notre savoir d âniers ! Permettre à nos deux compagnons en pleine forme de marcher ! Ne pas rester sur le constat amer : je ne peux plus randonner sur de longues distances (on fait des balades à vélo) ! Ce projet baptisé Compostel’ânes nous a boostés ... L’aventure démarre le 5 juillet prochain !


Jeanne Brothier


134a

Jeanne, nos deux rencontres resteront à jamais gravées dans ma mémoire : en septembre 2012 lorsque qu'au terme d'une éprouvante étape de 40 km ( je marchais sur la Via de la Plata vers Gibraltar), j'arrivais au refuge de Zamora où Jean et toi vous étiez hospitaliers, et en juin 2016 où je vous accueillais à mon tour au refuge de Bouzais, sur la Voie de Vézelay.


Jean-Pierre





PAGE PRECEDENTE          FORMULAIRE D'ENVOI         TABLE DES MATIERES         COMMENTAIRES RECENTS         PAGE SUIVANTE